Similitudes

Pourquoi moi? Pourquoi toi? Pourquoi eux?

15 août 2007

Regrets

« Je regrette de ne pas être auprès de toi pour te faire quelques petits plats pour te regonfler les muscles. »

Si tu savais comme je regrette de ne pas être auprès de toi pour que tu me regonfles les muscles. Pour que tu me regonfles le moral, pour que tu me regonfles le cœur.

Quand elle est partie, elle a laissé un si grand vide. La moitié de l’espace que deux grand-mères sont censées occuper. Elle était celle qui me caressait le cœur, tu étais celle qui me faisait grandir.

Tu as su rendre ce vide moins pesant, femme de cœur, femme de tête, femme de volonté. Femme usée par la vie, déçue parfois mais jamais apitoyée, femme battante, tête de famille, tête de troupeau, têtue. Femme dure mais femme pure, femme tout.

Beaucoup te voient sûrement comme cette vieille femme dure, ce sale caractère, cette volonté d’homme. Si seulement ils voyaient cette intelligence sensible derrière la culture, ces regrets derrière les insultes, ces blessures derrière la franchise, si seulement ils voyaient à quel point ce masque n’est qu’une tromperie, l’œuvre de toute une vie, l’œuvre de tous ces hommes parmi lesquels tu as mûri.

Je ne veux même pas qu’ils le voient. Je me plais à penser que tout cela, ce n’est que pour moi. Peut-être les autres ne le méritent-ils pas. Peut-être que je ne le mérite pas non plus, mais si tu me le donnes alors je veux bien croire que si.

Je regrette de ne pas être auprès de toi pour profiter encore de tout ça, de toi, avant que…

Je regrette de ne pas être auprès de toi pour te regonfler le cœur comme tu sais si bien le faire avec moi.

Je regrette de ne pas savoir te dire à quel point je t’aime.

J’espère juste qu’au fond, tu le sais…

Posté par Similitude à 13:38 - Elles - Permalien [#]