Similitudes

Pourquoi moi? Pourquoi toi? Pourquoi eux?

28 septembre 2007

Prière exaucée

Elle est au téléphone avec son frère. Elle raccroche. - Ton grand-père est malade, annonce-t-elle du haut des escaliers. - Oooh, le pauuuvre, se moque Simili. - Il a un cancer du poumon. Simili reste coite. Elle s’était souvent demandé ce que ça lui ferait. Parce qu’elle a beau dire que son plus grand souhait c’est de le voir disparaître sous terre, ou dans un four, peu importe, elle ne sait pas ce que ça lui fera réellement. Et là, rien. Elle cherche. La joie ou la peine, elle cherche, mais il n’y a rien,... [Lire la suite]
Posté par Similitude à 22:04 - - Permalien [#]

23 juin 2007

Semblant

Deux semaines de bonheur factice, de normalité un peu euphorique, faire semblant au point de se tromper soi-même. La trêve fait du bien, la chute n'en est que plus dure. Indifférences qui retombent sur le coin de la figure, différences qui érigent des murs. Torture... Faire une pause puis reprendre la vie où on l'avait laissée, ou plutôt revivre et reprendre la mort là où elle s'était arrêtée. Fêlure... Se forcer mais se fourvoyer, se cacher pour ne pas blesser. Cassure... Continuer malgré tout de faire semblant, continuer... [Lire la suite]
Posté par Similitude à 23:34 - - Permalien [#]
06 juin 2007

La magie du rien

Enfin la fin... Provisoire, mais c'est une fin. Rien de tel que de s'octroyer une soirée à RIEN faire, à RIEN penser. Il y a des petits plaisirs qui ne se refusent pas... Pour la peine, ce soir, je ne me lamenterai pas non plus... ça fait du bien, aussi, des fois.
Posté par Similitude à 21:13 - - Permalien [#]
03 juin 2007

Lumière !

Comme quoi, des fois, il suffit de pas grand-chose… Se forcer, forcer les choses. Partir d’un rien et arriver au tout, tout ce dont on avait besoin pour reprendre sa vie là où elle en était, voire même plus haut encore. Je voulais garder cet espace pour moi, moi seule. Et éventuellement le laisser libre d’accès à des inconnus. Peu importe. Aujourd’hui j’ai décidé d’en faire mon exutoire. Ma psychothérapie. Et je ne compte plus me cacher. Ni de toi ni de personne. Garder les choses pour soi, j’en ai encore eu la preuve, c’est... [Lire la suite]
Posté par Similitude à 22:52 - - Permalien [#]
03 juin 2007

Pénombre

Le soleil s’éteint. Envie de rien. Lamentable, hein…
Posté par Similitude à 19:29 - - Permalien [#]