Similitudes

Pourquoi moi? Pourquoi toi? Pourquoi eux?

08 juillet 2008

Invisible

Passez votre chemin, y'a rien à voir.
Posté par Similitude à 18:22 - - Permalien [#]

18 février 2008

No body

Ce corps qu'on a souillé depuis tant d'années... comment espérer encore pouvoir l'aimer un jour?Altéré par la nature, dénaturé par les femmes, maltraité par les hommes. Finalement, soi-même on l'altère, on le dénature, on le maltraite, et certains s'étonnent encore qu'y apposer des marques indélébiles soit si facile, si dénué de regrets, si peu sujet à réflexion...La peau n'est qu'une toile et la chair une substance, le corps n'est qu'un bout de viande que l'on doit nourrir et porter comme un fardeau, parfois un outil quand il ne se... [Lire la suite]
Posté par Similitude à 19:37 - - Permalien [#]
30 janvier 2008

Bonheur artificiel

Dix milligrammes chaque matin. Direct dans le neurone. Bisounours powaaa, et c'est parti pour une nouvelle journée de bonheur artificiel. Le moral est HS, tu le sens tout au fond de toi, cette pierre lourde qui te tire vers le fond, mais t'as tes dix milligrammes d'enthousiasme chimique qui te maintiennent la tête hors de l'eau. Un milligramme pour partir au boulot, un autre pour dire bonjour avec le sourire, encore un pour rester aimable avec les vieilles connes en phase de ménopause. Allez, mettons deux, parce qu'elles le valent... [Lire la suite]
Posté par Similitude à 22:05 - - Permalien [#]
11 novembre 2007

I-robot

Ne pas avoir le droit de le dire. Ne pas avoir le droit de le montrer. Se l'interdire quand on le pourrait, en crever d'envie quand on ne le peut pas. Vouloir juste que quelq'un le remarque, en vouloir à tous ceux qui ne le voient pas. En vouloir à tout le monde, donc. La planète entière est fautive. Chaque être vivant, chaque atome est fautif. Cause de malheur. Cause de tristesse. Tous des enculés, peu importe ce qu'ils ont fait, peu importe qu'ils ne me connaissent même pas. C'est de leur faute, c'est tout. Être heureuse un jour,... [Lire la suite]
Posté par Similitude à 12:00 - - Permalien [#]
11 juin 2007

Vie de chienne, chienne de vie

Chienne en puissance. Pétasse révélée. Gourmande dégoûtée. Crevure inavouée. Malade en liberté. Vivante morte. Fausse heureuse. Fausse malheureuse. Vraie gourde. Vraie fourbe.
Posté par Similitude à 18:46 - - Permalien [#]
10 juin 2007

Cécité

La cécité n'est pas seulement un handicap. C'est parfois un choix. Je connais un tas d'aveugles. Aucun qui souffre d'un handicap quelconque. Tous des aveugles par choix. Ou par manque de temps. Ou par manque d'envie. Par manque d'intérêt, tout simplement. Bienvenue dans le monde de l'invisibilité. Trompe-l'oeil. Caméléon qui se fond avec le paysage, juste un relief qui n'a rien à faire là. Le gris se mêle au gris. Juste une question de similitude.
Posté par Similitude à 22:27 - - Permalien [#]
09 juin 2007

Mutisme

« T’as un souci ? » « Non… Pourquoi ? » « Je te sens pas comme d’habitude. Dis-moi ce qui va pas. » « Mais ça va, j’te dis… » Je n’ai jamais su mentir… Mais je n’ai jamais su dire la vérité. Trop pesante, trop ancrée dans les intestins, impossible à déloger, alors que ça ferait tellement de bien. Alors que j’ai envie de la hurler, hurler jusqu’à en perdre le souffle, jusqu’à en chialer de douleur, mais jusqu’au soulagement. « Quelque chose ne va pas ? » « Si, ça va. » « Je te sens… abattue. » « Mais non,... [Lire la suite]
Posté par Similitude à 12:54 - - Permalien [#]
05 juin 2007

Bas les masques

Cette manie de faire semblant… Pourquoi ? À quoi ça sert de faire semblant si on n’arrive pas à se persuader soi-même ? Ne pas blesser les autres, faire comme si tout allait bien. Après tout, tout va bien. Oui, à l’extérieur, tout va bien. Aucune raison que ça n’aille pas à l’intérieur. Il doit y avoir un truc qui cloche. Un boulon déboulonné. Un fusible qui a pété. Un fil qui a lâché. Quoi ? Quand ? Comment réparer ? Si seulement je le savais. Si seulement j’avais une raison. Une bonne raison. Je le veux, vraiment. Je... [Lire la suite]
Posté par Similitude à 22:44 - - Permalien [#]